• Connaissez- vous le time's up ?

    J'ai découvert ce jeu il y a maintenant une dizaine d'années et cela ne me rajeunit pas. La version pour adultes concerne les personnages célèbres. De quoi confronter sa culture générale et se cultiver davantage. Le jeu se joue en trois manches :

    - première manche où il est possible de faire des phrases, de longues descriptions, des indices construits pour donner le plus de détails possibles afin de faire deviner la carte en jeu, et le plus de cartes possibles le temps du sablier ou du timer.

    - deuxième manche où il est demandé de dire un seul mot pour faire deviner les mêmes cartes et donc des mots/personnages que l'on connait déjà. 

    - troisième manche pour une bonne partie de rigolades où il est question de mimer.

     

    Il existe plusieurs éditions du time's up dont certaines accessibles aux enfants. Il y a tout d'abord la version famille avec des objets de la vie quotidienne : table, fromage, avion ... 

    Pour les plus jeunes qui ne savent pas lire, j'y viens enfin, le time's up kids contient des cartes où les objets sont dessinés. 

    J'ai donc acheté cette dernière version à mes élèves pour Noël.

    Time's up kids

    Au delà de la découverte d'un jeu de société familial qui existe en versions évolutives auxquelles ils pourront jouer plus tard, ce jeu m'intéresse pour la construction du langage. je trouve qu'il vise l'acquisition de lexique (animaux, vêtements, objets de la maison, véhicules, personnages, aliments, ....) mais aussi la structure des phrases pour construire des phrases plus longues voire plus complexes selon l'avancée des enfants. Bien évidemment ce jeu travaille la logique puisqu'il permet de catégoriser les objets plus ou moins précisément.

    J'ai donc essayé de construire une séquence en définissant les étapes pour accéder à ce jeu. Parallèlement, nous avons joué régulièrement au coin regroupement en se contentant de la première manche (sans timer et en donnant la main à celui qui trouve la carte afin que le plus grand nombre participe) afin d'en faire la situation de référence, que les plus avancés puissent déjà jouer et que les petits parleurs entendent, comprennent le principe du jeu et construisent leur langage en situation de réception d'abord.

    Voici ma séquence, elle vaut ce qu'elle vaut, mais ça peut donner des idées. 


    votre commentaire
  • Voici mes ateliers individuels de manipulation ou ateliers autonomes ou encore plateaux comme on les appelle dans notre classe. Ils ont été pensées pour ma programmation de moyenne section, grande section du deuxième trimestre. Je les avais prévu pour la période 3 mais je vais les laisser pour la période 4. Certains vont évoluer et être rajoutés en fonction des ateliers dirigés.

     

    J'ai commencé à mettre en place des plans de travais pour mes grandes sections seulement mais ils ne sont pas encore aboutis. Ma conseillère péda m'a conseillé d'y rajouter les noms des ateliers et compétences visées car même si les élèves ne savent pas lire les parents, eux, si et cela leur permettre de comprendre le sens d'un ou l'autre des "plateaux". De plus, elle préfère les plans de travail par domaine ce qui permet de cibler le domaine d'apprentissage par séance d'ateliers autonomes et de répartir entre les différents domaines tout au long de la semaine. 


    votre commentaire
  • Sur mon autre blog, je vous avais présenté une séquence faite lors d'un remplacement long l'an passé ; cette année avec ma classe de MS-GS, j'ai essayé de développer davantage sur ce sujet en me basant davantage sur les albums. Ce fut le thème de la période précedente.

    Nous sommes tout d'abord parti d'un sentiment plus qu'une émotion : l'amitié puisque la période a débuté par un spectacle "c'est quoi un ami". Voici ma séquence comme je l'avais prévue et sur laquelle j'ai fait au final beaucoup d'adaptation...

    Tout d'abord le spectacle ne nous a pas trop inspiré, ni les élèves ni moi-même. Le sujet était très abstrait et exploité de manière assez loufoque dans la mise en scène qui a déconcerté plutôt que fait réféchir. Ceci dit l'intérêt était au niveau découverte d'un spectacle vivant dans la danse contemporaine, le choix des tableaux, etc.

    Bref revenons à la séquence. J'ai été absente une semaine, ce qui a tout décalé. L'activité de déchirage/collage pour une fresque géante a été remplacée par des productions personnelles en trois étapes : monstre à grabouiller, bandelettes à découper et graphisme (cercles) sur celles-ci. Je voulais vous mettre une photo mais je n'en trouve pas dans ma photothèque...

    Le jeu de l'oie des émotions et le jeu du serpent des émotions a eu un franc succès et est resté de nombreuses semaines à disposition en autonomie.

    Je n'ai pas eu le temps de faire les tableaux double entrée, ni la production de dégradés pour coller les émotions. 

    La séquence donnée ici est donc une ébauche à adapter dans sa classe mais je partage quand même car elle contient des liens de supports déjà crées par des collègues et de bonne qualité ! Merci à elles.

     

     

     


    votre commentaire
  • Avant les vacances de Toussaint, nous avons découvert notre premier (parce qu'il y en aura d'autres dans l'année) album du loup. Il s'agissait tout simplement du classique et indétronable Loup qui voulait changer de couleur !

     

    Voici ma séquence :

     

    La fiche de recherche de mots vient de ce blog.

    Le référentiel et les autres fiches viennent du super blog de la Maternelle de Wendy.

    Sans oublier la comptine du loup inventée par Tibiscuit.


    votre commentaire
  • Je publierais ma séquence sur le loup ultérieurement mais voici déjà le rendu en cours de notre oeuvre collective autour du loup qui voulait changer de couleur. Nous les avons terminé avant les vacances mais je n'ai pas pris en photo le rendu final !

     

    Réalisation artistique collective : le loup qui voulait changer de couleur

     

    Compétences travaillées :

    - participer à un travail collectif

    - utiliser des techniques de peinture (gouache) et de collage

    - remplir un espace fermé

    - recomposer des mots à partir d'un modèle (jour de la semaine)

    - ordonner les jours de la semaine dans l'ordre 

     

    Matériel :

    - 7 grandes affiches (je crois que c'est du format A1 mais je ne sais plus le format que j'avais commandé ...)

    - impression agrandie des jours de la semaine en écriture creuse pour pouvoir peindre les lettres

    - de la gouache verte (lundi), bleu (jeudi), marron (samedi)

    - des morceaux de laine rouge (mardi)

    - des fausses pétales de roses roses de déco (mercredi)

    - des pelures d'orange (vendredi) à faire sécher longtemps à l'avance pour éviter la moisissure.... nous avons du refaire notre loup orange et nous avons collé des playmais à la place... 

    - des plumes multicolores (dimanche)

    - des yeux mobiles et de la laine noire à coller sur le museau pour un côté fini.

    - un posca ou marqueur blanc et/ou noir pour retracer le contour et donner un aspect fini.

    sans oublier une super ATSEM pour mettre en oeuvre avec les enfants ce projet artistique qui décore désormais les couloirs de l'école !!!

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires